La perte d’autonomie , nos conseils

Des repères simples pour vous aider à évaluer la perte d’autonomie

Des repères simples pour vous aider à évaluer la perte d’autonomie. Voici des questions simples, illustrées à l’aide d’exemples concrets de la vie quotidienne, et qui peuvent vous aider à comprendre la perte d’autonomie d’une personne âgée. Attention, ce questionnaire ne remplace pas l’évaluation effectuée par un professionnel de santé.

 

À s’exprimer ?
(exemple de difficulté moyenne : la personne cherche ses mots en permanence et a du mal à finir certaines phrases)

 

À se souvenir de l’heure, du jour, ou de l’endroit où elle est ?
(exemple de difficulté sévère : la personne ne se souvient pas de l’heure du repas)

 

À marcher ?
(exemple de difficulté moyenne : la personne cherche toujours des points d’appui pour marcher)

 

À faire sa toilette ? à aller seule aux toilettes ?
(exemple de difficulté sévère : la personne n’arrive pas à se laver elle-même le dos)

 

À s’habiller ?
(exemple de difficulté moyenne : la personne n’arrive pas à boutonner sa veste)

 

À se lever, s’asseoir, ou se coucher ?
(exemple de difficulté moyenne : la personne a besoin de s’appuyer aux accoudoirs de son fauteuil pour se lever)

 

À couper les aliments ? À les manger ?
(exemple de difficulté sévère : la personne n’arrive pas à serrer son couteau)

 

Vous avez répondu « difficulté moyenne » ou « difficulté sévère » à au moins deux questions ? La personne âgée peut présenter des signes de perte d’autonomie. Nous vous invitons à contacter son médecin traitant.

Vamtam
Vamtam

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AVC , Les signes avant-coureurs

Huit fois sur dix, l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) est provoqué par l’obstruction d’une artère du cerveau par un caillot de sang. On parle alors d’infarctus cérébral ou d’AVC ischémique. Les autres AVC sont hémorragiques : une artère du cerveau se rompt, ce qui déclenche une hémorragie.

Ostéoporose , prévenir la fracture

L’ostéoporose est une atteinte générale du squelette osseux qui touchent principalement les femmes après la ménopause. C’est un processus lié au vieillissement normal de l’organisme mais que l’alimentation peut prévenir et limiter. Les protéines sont indispensables à l’absorption du calcium mais consommés en excès ont un effet trop acidifiants !

Les types de nutritions

La nutrition médicale regroupe 2 sous familles d’alimentation : les Compléments nutritionnels oraux (CNO) et l’alimentation artificielle comprenant l’alimentation entérale et parentérale. Lorsque les apports énergétiques ingérés par voie orale sont insuffisants, inexistants ou impossibles ces formes de nutrition sont envisagées.